Pharmacie de bord

DailyBox pour la journée
DailyBox pour la journée

Faire un choix est très personnel.  Un sac étanche, un bidon étanche…. En fait il est important de garder à l’esprit que cet élément doit être fonctionnel. Trop de marins considèrent d’abord le fait que la pharmacie doit être facile à ranger et pas trop lourde. C’est le programme de croisière et le nombre d’équipiers qui définira ces caractéristiques et pas l’inverse.
Dans notre expérience de médecin SMUR, il nous paraît évident que lorsqu’il faut soigner quelqu’un un bord d’une route la pharmacie doit être très ergonomique et bien connue.
Les produits n'ont pas besoin d'être en grande quantité pour un usage efficace. Les marins ne se servent en général que de de peu de médicaments de façon fréquente. Nous conseillons que ceux-ci soient rangés dans un sac spécifique que nous avons dénommé DailyBox®.  Il ne sera pas forcément étanche si l'on souhaite qu'il soit ergonomique. Dans ce cas les produits seront eux conditionnés dans des compartiment ou sacs étanches ( boites transparente, sac congélation…).
Il contient de quoi faire face aux petites urgences, aux maux usuels comme la douleur ou le mal de mer, aux traumatismes bénins.
Les produits sont rangés par classes:
Par exemple plaies et pansements: Le sac type Ziploc® contient tout ce qui est nécessaire pour prendre en charge une plaie (Code couleur Rouge).
    Eau stérile
    Désinfectant
    Compresses
    Gants
    Tulle gras
    Sparadrap
    Pansements complets

Deux Kits sont disponibles immédiatement.

Le responsable des soins à bord les refera au fur et à mesure de leur utilisation depuis le stock qui sera gardé en réserve ( éventuellement dans un bidon étanche).

Les médicaments contre les traumatismes sont aussi mis à l'abris sous des sacs ziploc®.
Ils comprennent (code couleur Bleu):
    Une poche à frapper pour faire du froid
    Une bande Cohésive
    Une crème anti-inflammatoire ( Exemple Flector°)
Les médicaments usuels sont classés selon un code couleur pour être mieux identifiés
Des traitements contre la douleur sont souvent utiles de niveau 1 comme le paracétamol et de niveau 2 comme le tramadol ou d'autres. Le code Orange peut-être est utilisés. 
Un traitement "anti mal de mer" peut être rangé aussi a cet endroit quoique normalement utilisés qu'en début de séjour. Le choix des molécules est vaste. Il est utile de tester ces médicaments éventuellement à terre avant une course pour vérifier comment on les supporte.
Des antispasmodiques pour les maux de ventre / phloroglucinol, ou des pansements digestifs ( pansements type magnésium hydroxydes aluminium MAALOX cp).
Le code vert ( comme Ventre) est utilisé pour classer ces produits
Une pommade pour les ulcères et irritation de la peau / Cicalfate est mise aussi à disposition.

Les autres produits seront classés selon le même codes couleurs cohérents. Vous pouvez choisir le votre.
Dans nos organisation nous classons les produits de façon mixte. D'une part en fonction de leurs propriétés ( expie antibiotiques), de leur forme ( crèmes), de leur lieu d'action ( ventre, ORL/Ophtalmo/oreille), du type de pathologie ( Traumatologie/ Plaie), de la gravité ( Urgences)…
D'autres classements sont possibles ( Ce qui nécessite un avis médical, Ce qui est dopant ou pas etc....)
L'essentiel est que ce classement soit le même partout.
Le code couleur est possible grâce à la couleur éventuelle des contenants. Certaines boites alimentaires ont un couvercle coloré. Elles sont en plus transparentes ce qui permet de voir ce qu'il y a à l'intérieur.
Il est aussi possible d'utiliser des gommettes de couleurs que l'on trouve dans n'importe quelle papeterie. Le mieux encore est d'imprimer des étiquettes avec un bandeau de couleur et les propriétés des produits .
L'ensemble des listing sont plastifiés et mis à disposition dans la pharmacie mais aussi sur l'ordinateur de bord ( ce qui en permet l'envoi si nécessaire à un correspondant).Enfin un listing est affiché prés des instruments de bord en cas d'échange avec un intervenant médical. La traduction des propriétés des produits  en anglais est utile.
La dailybox est positionnée près des zones sensibles du bateau. Elle doit être accessible en cas d'urgence, d 'évacuation du bateau.

La répartition des produits peut-être imposée par les instructions de course. Le plus souvent c'est une liste indicative de produits qui est proposée. Rien n'empêche le marin de compléter celle ci.
Dans le cadre de la voile sportive en Transocéanique, ou en tout cas à plus d'une heure des secours, la présence d'un antalgique majeur à bord nous semble indispensable. Une fracture avec déplacement, un problème abdominal chirurgical, sont très douloureux et difficile à calmer avec seulement un anti douleur de niveau 2.  Avoir de la morphine à bord est donc très utile, mais nécessite une ordonnance nominative. Si ce produit est pris il doit l'être sous indication médicale si l'assistance est possible. Ces produits sont positifs au contrôle antidopage.
Une couverture isotherme est également utile. Un bléssé ou un malade n'a pas les mêmes compétences pour lutter contre le froid ou le chaud. Cette couverture ne doit pas être trop fine car elle risque autrement d'être facilement déchirée.
Les crèmes hydratantes comme la biafine, n'ont pas d'indication thérapeutique pour les brûlures. Elles sont par contre agréable en application locale pour soulager ou bien avoir un effet nutritif.
La constipation est des fois un handicap surtout au début d'une croisière. Si l'hydratation est un moyen de lutte efficace, ainsi qu'une alimentation équilibrée, dans les conditions de course cela n'est pas toujours facile a respecter. Des sachets "osmotiques" comme du lactose, peuvent être un remède efficace.
Le traitement de toute entorse ou contusion à son stade initial se fait par un protocole maintenant bien établi par les médecins du sport et traumatologie: le RICE.
repos,  Glaçage, compression et surélévation du segment touché,  A bord la production de glace n'est pas facile. Des sachets sont accessibles dans les pharmacies ou magasin de sport. Leur percussion provoque du froid durant environs une heure. S'en munir de deux au moins dans la pharmacie est utile. L'application précoce de froid sur la lésion diminue l'hématome et le gonflement. Les mécanismes inflammatoires ultérieurs seront moins important du même coup la douleur et le temps de récupération.
Les pansements qui existent dans le commerce sont peu adaptés au milieu marin. ceux qui sont dits imperméables sont peu solides sur les extrémités / mains ou doigts. Il convient donc d'avoir de quoi réaliser une bonne protection de  la plaie avec des corps gras ( tulle) et vaseline. Les pansements secondaires qui maintiennent le tulle et la compresse seront faits avec de l'elstoplaste et changés fréquemment. Tant pis s'ils sont humides, le gras mis sur la plaie la protège.
Les ostréiculteurs  uitilise des protections de doigts que l'on peut mouler à froid. Ces pansements sont assez résistants mais chers ( cf).

Un bidon de secours peut être prévu en cas d'évacuation du bateau. Le radeau de survie contient déjà des produits à visée médicale, en avoir prévu d'autres est une bonne précaution. Ce bidon peut comporter couverture de survie, antidouleurs, crème protectrices ( cicalfate), anti mal de mer ( que provoque le séjour en radeau de survie), antistress ( valium) car les réactions psychiques sont de temps en temps dangereuses pour la personne et son entourage. 

Décembre 2015

MedMer collabore avec groupama team france pour un programme de formation aux secours médicaux

Novembre 2015

MedMer a participé à l'élaboration, de recommandations pour la formation médicale dans la course au large en marge du congrès ISAF à Sanya

 

Juin 2015: MedMer assure la médicalisation de la Volvo Race à Lorient.

STAGE SIMULATION

JM Le Gac et Pascal Chapelain de l'IFSI de Lorient ont collaboré pour créer un stage de formation médicale pour les coureurs au large. Il a été testé auprès de l'équipage de banque populaire avant le trophée Jules Vernes. La simulation médicale y est prépondérante. Cette nouvelle méthode d'enseignement permet une réelle acquisition des gestes essentiels.

Med Mer forme  la team de spindrift  pour le trophée Jules Vernes 2015.


 

Retrouvez  le journal de bord video de la  Transat en solidaire en cliquant sur le lien ci-dessus. Med mer a accompagné la minitransat à bord de podorange ( nos photos et textes)