Ministes

Le bateau sur lequel nous sommes partis accompagne les "ministes." C’est ainsi que l’on nomme les quelques 80 petits voiliers de 6,50 et leurs skippers. Ils sont partis après l’étape La Rochelle-Madère de cette  dernière jusqu’à Bahia. Cela représente environs 20 jours de mer pour les meilleurs. Seuls sans assistance ni escale, l’exploit n’est pas moindre. Dans le vent un peu musclé que nous avons eu avant les Canaries ils ont quasiment surfé et sauté de vagues en vagues. tout le temps La moindre erreur peut être fatale au bateau. Ce sont de véritables laboratoires pour les futurs navires du Vendée Globe.

Chaque jour nous échangeons par radio VHF avec ceux qui sont à notre portée. Leur position et leurs problèmes sont renvoyés vers la direction de course. 7 bateaux accompagnent cette course mythique. En participant sur un voilier comme Podorange de 20 m de long à cette transat on ne peut que comparer nos conditions. Sommeil, bouffe, hygiène à bord, confort, j’imagine mal quelle volonté et force a pu pousser ces hommes et femmes dans un tel chalenge. La nature humaine est ainsi faite.

Au milieu de nulle part on croise au loin leur petite voile blanche ou à d’autre moment le scintillement de leur feu blanc de tête de mât la nuit.

Le contact est souvent éphémère et plus ou moins lointain, rester au rès de l’un d’entre eux peut-être considéré par la course comme une forme d’assistance « morale » et est sanctionable… Dogmes de règles de courses qui veulent revêtir un label de rigueur au large en opposition avec la réalité de ce qui se passe sur l’eau.Le réconfort l'échange de paroles qui  regonflent est naturel en mer, s'en empêcher est une hérésie. Ces rencontres bien loin d’être voulues sont le fruit du hasard. Eux ne connaissent pas notre position.

Le croisement est l’occasion de faire photographies et des films. Cela leur sera précieux arrivée à Bahia. Ils auront pour quelquesuns l'impression d'avoir été des bêtes curieuses quand ils ont vu Podo aller vers eux, trois objectifs et une caméra les scrrutant depuis son pont. Brice le capitaine envoie quelques clichés à la direction de course. Ils alimenteront le site Web.

Certaines rencontres sont plus ou moins chargées d’émotion. Pouvoir donner par dessus bord à un skipper quelques tranches de saucissons, une bière et du pain est un bonheur absolu. Cela ne peut se faire que par temps calme. Nous suivons alors le ministe un mille ou deux et puis il s’éloigne enfin. Il est souvent plus rapide que nous dans le petit temps.

Nous gardons le contact encore quelques milles par VHF. La bière et le morceau de saucisson ont vraiment marqué le candidat, quatre messages de remerciements sincères sur la VHF suivront cette rencontre.

Antoine ainsi croisé quelques instants au milieu de l’Atlantique, a du malheureusement  abandonner son bateau le lendemain. En heurtant quelque chose durant son sommeil, le tableau arrière s’est en partie arraché. Il s’est vite retrouvé les pieds dans l’eau et a été récupéré par un bateau accompagnateur. Cette nouvelle a consterné l’équipage de Podo. Un courriel de réconfort lui a été envoyé. Bien maigre consolation, face à ce qui est la plus terrible chose qui puisse arriver à un marin.

Nous nous retrouverons tous ensemble à Bahia pour évoquer ces moments. Je garde une pensée émue pour ceux de la queue de peloton. Souvent les croisements sont moins fréquents pour eux. C’est pourtant là que le support moral ou bien les problèmes techniques sont plus fréquents. Décidément je n’aurai jamais eu l’envie ni le courage de faire une telle course. Mais cela est valable pour d’autres par rapport à la réalisation de ma transat sur Podorange.

Décembre 2015

MedMer collabore avec groupama team france pour un programme de formation aux secours médicaux

Novembre 2015

MedMer a participé à l'élaboration, de recommandations pour la formation médicale dans la course au large en marge du congrès ISAF à Sanya

 

Juin 2015: MedMer assure la médicalisation de la Volvo Race à Lorient.

STAGE SIMULATION

JM Le Gac et Pascal Chapelain de l'IFSI de Lorient ont collaboré pour créer un stage de formation médicale pour les coureurs au large. Il a été testé auprès de l'équipage de banque populaire avant le trophée Jules Vernes. La simulation médicale y est prépondérante. Cette nouvelle méthode d'enseignement permet une réelle acquisition des gestes essentiels.

Med Mer forme  la team de spindrift  pour le trophée Jules Vernes 2015.


 

Retrouvez  le journal de bord video de la  Transat en solidaire en cliquant sur le lien ci-dessus. Med mer a accompagné la minitransat à bord de podorange ( nos photos et textes)